Menu
0 Comments

KOBA LA D – RR 9.1 FEAT NISKA LYRICS/PAROLES

Wesh la détaille ?

Ouais AKM, c’est comment là ?

(C’est la B)J’suis dans l’binks, 50k (7, 7)
Qu’est c’que c’est trop beau la vie d’artiste

et j’paie tout avec une pub

Et dire que j’ai vesqui d’peu,

j’étais à deux doigts d’prendre des années d’ferme

Et maint’nant, elles veulent toutes baiser avec moi, sans demander mon avis

Pas du tout les mêmes prix qu’avant, avant c’était d’la merde, là si tu savais

J’suis à Phuket, au bord d’la plage, elle m’masse le dos, elle m’masse les pieds

J’ai la Rolex, Audemars Piguet sur mon bras droit, sur mon bras gauche

J’suis tout en Nike, pas d’habits d’luxe, paire de TN, voiture de luxeJ’suis au volant de la RR,

j’ai des étoiles au-d’ssus d’ma têteEt rien a changé

j’suis dans le bando, j’suis crade, rempli de crachat et de mégotsJ’suis dans le 4×4 tout blanc, tout neuf, paire neuve,

j’peux même sauter sur mon capot

J’suis dans l’truc, sa mère la pute, j’fais rentrer plus qu’un grossiste de stup’

Comme j’suis pété d’thunes, j’suis obligé d’vesqui mes tantines
Koba LaD du 7, Zifuko’ de la B

Détaille sept jours sur sept,

dis-nous c’qu’on a pas fait

Niquer les PDG (on y va), vive l’argent du rainté

Niquer les PDG, niquer les, niquer les PDG
Moi, j’sais c’que j’te raconte, en vrai, si tu be-tom, c’est qu’t’es con

C’est pas tout beau, tout rose, j’ai pris beaucoup d’thunes, perdu beaucoup d’potes

Faut pas qu’tu fasses la pute, quitte à prendre des coups, faut qu’tu fonces dans l’tas

C’est fini l’époque où j’me levais tôt et dans mon gamos, j’peux enlever le toit
J’ai le syndrome de Gilles de la Tourette (Gilles de la Tourette, Gilles de la Tourette)

J’suis capuché devant la tirette (méchant méchant, méchant méchant)

Elle a pas ses règles, j’la bouillave direct, j’éteins la te-boi, sa mère j’suis trop méchant

J’sais même plus combien j’ai pu mettre

Les dettes, les taimp’, ne joue pas au con, ta vie je sais comment l’abréger

Les keufs me voient , ne montent plus le ton, j’ai trois fois l’salaire de l’O.P.J

La beuh est bonne, les prix sont bons, j’ai deux-trois contacts vers la Belgique

Allô igo, c’est quoi l’boulot, putain, faire du sale, j’suis encore obligé

L’argent ça ne s’attend pas, les négros se flinguent comme à Atlanta

J’ai d’la frappe de ouf, celle de Frank Lampard, c’est des balles de 12 qui sont sur l’impactKoba, bouge tes locks, pendant qu’j’rentre mon Glock dans l’frocOh putain, là, j’suis mort, j’crois qu’j’ai mis ma pute en cloque

Koba LaD du 7, Zifuko’ de la BDétaille sept jours sur sept, dis-nous c’qu’on a pas fait

Niquer les PDG (on y va), vive l’argent du rainté

Niquer les PDG, niquer les, niquer les PDG

Moi, j’sais c’que j’te raconte, en vrai, si tu be-tom, c’est qu’t’es con

C’est pas tout beau, tout rose, j’ai pris beaucoup d’thunes, perdu beaucoup d’potes

Faut pas qu’tu fasses la pute, quitte à prendre des coups, faut qu’tu fonces dans l’tas

C’est fini l’époque où j’me levais tôt et dans mon gamos, j’peux enlever le toit

Moi, j’sais c’que j’te raconte, en vrai, si tu be-tom, c’est qu’t’es con (ah oui oui)

Moi, j’sais c’que j’te raconte, en vrai, si tu be-tom, c’est qu’t’es con (gang gang)

Moi, j’sais c’que j’te raconte, en vrai, si tu be-tom, c’est qu’t’es con (c’est qu’t’es con)

Moi, j’sais c’que j’te raconte, en vrai, si tu be-tom, c’est qu’t’es con (méchant méchant)

Laisser un commentaire